• FR
  • CASCADES, COLLECTIVE BLACKBOX

    • DESCRIPTION DE L’OEUVRE : CASCADES

      Le bâton de pluie est un instrument de musique aux sonorités plus vaste que sa simple apparence laisse présager. Doté d’un son mystérieux, il suscite la curiosité et invite à l’exploration sonore.

      Dans cette version de l’instrument, Collectif Blackbox transforme le bâton de pluie en y ajoutant des effets lumineux et sonores. Faites basculer les bâtons pour entendre les billes dévaler et déclencher de nouvelles sonorités et jeux de lumière. Cascades est une installation interactive qui appelle à jouer ensemble pour créer davantage de possibilités musicales.



      Ce prototype est exposé en avant-première afin de valider sa pérennité dans les conditions hivernales et de tester l’interactivité de l’installation auprès du public. La version finale de Cascades sera présentée dans le cadre de Montréal en lumière en 2021.

      BIOGRAPHIE

      Le Collectif Blackbox est un regroupement Montréalais de sept créateurs passionnés par l’univers numérique. En plus de réaliser des créations interactives et génératives liées aux nouveaux médias, l'intention derrière chacune de leur création est de s’approprier un concept qui les interpelles et de s’en servir comme fil conducteur afin de créer des expériences visuelles et sonores innovantes.

      CRÉDITS

      CRÉATION ET RÉALISATION : COLLECTIF BLACKBOX
      PRODUCTION : PARTENARIAT DU QUARTIER DES SPECTACLES


  • FABULOSCOPES, LA CAMARADERIE

    • DESCRIPTION DE L’OEUVRE : FABULOSCOPES

      Faites tourner les Fabuloscopes pour voir leur histoire prendre vie!

      Les Fabuloscopes sont des mécanismes inspirés des Zootropes et Praxinoscopes, jouets mis au point au 19ème siècle qui permettaient de comprendre l’image animée.
      Le principe mécanique et optique est revisité avec de la technologie. Les visiteurs sont invités à faire tourner le volant, seul ou collectivement.
      Une fois que le volant est lancé, les images successives se transforme en animation fluide grâce à l’effet lumineux du stroboscope.
      Ces animations reprennent des fables ou des contes très connus, réinterprétés pour laisser place à des valeurs plus contemporaines.

      CREDIT

      CRÉATION ET RÉALISATION : LA CAMARADERIE
      PRODUCTION : MONTRÉAL EN LUMIÈRE
      Conception mécanique et fabrication : Olixfab
      Lutherie numérique : Guillaume Arseneault

  • FAUX-SEMBLANT

    • DESCRIPTION DE L’OEUVRE : FAUX-SEMBLANT

      La post-vérité s’attaque à l’imaginaire social. Elle fabrique une fiction, mais n’enrichit pas le réel, elle le détruit. À l’ère des fake news et la montée en puissance de la désinformation, dénoter le vrai du faux est presque devenu chose impossible. Trois œuvres nous obligent à faire face à un problème invisible, jouant sur les apparences trompeuses, sur la limite entre le réel et le mensonger. Le public, qui fait face quotidiennement à la problématique des fake news, est invité à participer de manière active aux installations et à réfléchir au phénomène à travers celles-ci. Les trois œuvres invitent à explorer et parcourir l’idée de post-vérité de façon ludique.

      BIOGRAPHIE

      Le Projet Faux-semblant est le projet intégrateur réalisé par les finissants du baccalauréat en communication (création médias - médias interactifs). Cette année, les étudiants ont reçu le défi de créer trois œuvres distinctes autour des thèmes de la désinformation et de la post-vérité.

      CRÉDIT

      Une coproduction de l’Université du Québec à Montréal, du Partenariat du Quartier des spectacles et de MONTRÉAL EN LUMIÈRE


      PARTENAIRES CO-PRODUCTEURS

      PARTENAIRES COLLABORATEURS


      Faux Semblant Noticia

      DESCRIPTION DE L’OEUVRE : NOTICIA

      Rencontrez Noticia, une intelligence artificielle holographique en plein apprentissage. Elle demande l’aide du public afin de prendre position sur différents enjeux sociétaux par le biais de différents mini-jeux ayant pour thème l’environnement. Pour y arriver, elle recueille le résultat des actions des participants qui sont traduits en données afin de forger son opinion et évoluer. Son but étant de refléter la pensée de la société, cette entité peut soit s’éduquer réellement sur les enjeux ou bien sombrer dans la désinformation totale, le choix est le vôtre. En tant que citoyens, vous serez appelés à interagir avec l’hologramme via des panneaux interactifs sur lesquels sont présentés les mini-jeux. En prenant position sur votre vision de la « vraie » information, Noticia cumule incessamment les rétroactions et transmet son savoir nouvellement acquis à tous ceux qui passeront après votre visite.


      Faux Semblant DI[REC]T

      DESCRIPTION DE L’OEUVRE : DI[REC]T

      À force d’observer son reflet à l’écran, on en vient à oublier ce qui est réel dans l’ère du numérique. Avec son objectif, ce caméscope surdimensionné transpose l’image des usagers dans une réalité altérée. Ils seront donc invités à découvrir l’identité réelle de la personne véhiculée par les caméras, grâce à DI[REC]T. À travers les filtres de la censure, de la surveillance, du reportage et de la notion de ruines, toute l’équipe de tournage pourra vous mettre en scène et enfin démanteler le vrai du faux.


      Faux Semblant BOOTH

      DESCRIPTION DE L’OEUVRE : BOOTH

      Cabine photographique modernisée, Booth est une installation qui se déploie en deux parties. Les participants seront d’abord invités à prendre des autoportraits à l’intérieur d’une cabine photographique interactive. Cette cabine est prolongée d’un couloir au bout duquel les usagers seront confrontés à leur image. Booth se veut une référence aux “Conditions générales d’utilisation” ainsi qu’une réflexion sur l’utilisation des données des usagers, avec lesquelles il est possible de créer du contenu sans réel consentement. L’expérience exploite donc cette idée d’impuissance et d’ignorance des participants face à la potentielle utilisation de leurs données.

  • HABITAT, AATOAA

    • DESCRIPTION DE L’OEUVRE : HABITAT

      Habitat est un diorama fabuleux et illuminé. Plantes, animaux et humains cohabitent dans cet univers miniature qui peut devenir géant si on le regarde de tout près. Une maison voyage à travers les paysages et à travers le temps. Elle se demande quel type de foyer elle pourrait être dans chacun des mondes.

      À PROPOS D’AATOAA

      Le couple Vincent Morisset et Caroline Robert, du studio AATOAA, est reconnu internationalement pour ses œuvres narratives qui allient travail artisanal et technologies. Dans chacun de leur projet, les visiteurs sont invités à devenir participants. Ces expériences mettent en perspective notre rapport à l'autre et le regard que nous portons sur le monde qui nous entoure. L'univers étonnant de Caroline et Vincent s'incarne sous différentes formes (vidéos interactives, installations dans l'espace public, réalité virtuelle, net art). Avec Habitat, ils explorent le miniature pour la première fois. Par le passé, ils ont collaboré artistiquement avec Arcade Fire, Louise Lecavalier, Skrillex et Sigur Rós. Leurs créations ont été présentées aux festivals de Venise, Sundance, SXSW et au Japan Media Art Festival. Ils ont été récipiendaires d’un prix Emmy, d'un Grammy et de plusieurs Webbys.
      aatoaa.com

      CRÉDITS

      CRÉATION et réalisation : CAROLINE ROBERT ET VINCENT MORISSET
      MONDE MINIATURE : CHLOÉ B. FORTIN, NANCY BELZILE, ALIZÉE MILLO ET CAROLINE ROBERT
      ÉLECTRONIQUE ET PROGRAMMATION : OTTOMATA
      RAIL : I CREATE MONTRÉAL
      DIRECTION TECHNIQUE : WIREFRAME
      VITRINE : ÉBÉNISTERIE HP
      PRODUCTION : PARTENARIAT DU QUARTIER DES SPECTACLES, MONTRÉAL EN LUMIÈRE ET AATOAA


      PARTENAIRES CO-PRODUCTEURS

      AVEC LE SOUTIEN DU

  • LE CHANT DES CAGEUX

    • DESCRIPTION DE L’OEUVRE : LE CHANT DES CAGEUX

      LE CHANT DES CAGEUX résulte de la recherche conjointe de plusieurs étudiantes, technicien.ne.s et professeur.e.s du département de design de présentation et de la collaboration du service audiovisuel du cégep du Vieux-Montréal sous la supervision de Marjolaine Olivier et Michel Cliche, ainsi que de l’équipe technique de Montréal en Lumière.

      Le programme de design de présentation est une formation technique visant à mettre en valeur des produits, à concevoir et à fabriquer des décors d'événements et d'expositions. Les étudiants participent à Montréal en Lumière pour une 4e année consécutive.

      LE CHANT DES CAGEUX explore les effets de la lumière à travers des strates et des superpositions de matériaux colorés, créant un ensemble où se confrontent le mouvement contemplatif et le rythme des agitations quotidiennes

Publicité