Accueil > Arts et spectacles > Les Coprésidents d'honneur
Suisse
Du 19 février au 1 mars 2015
DIM LUN MAR MER JEU VEN SAM
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
1

COPRÉSIDENTS D'HONNEUR 2015

Stephan Eicher

Stephan Eicher
Suisse

STEPHAN EICHER.
28 février, 20 h, Théâtre Maisonneuve.

Né en 1960 en Suisse allemande d’un père violoniste de jazz d’origine gitane, Stephan Eicher a fait ses premiers pas sur la scène musicale à 17 ans au sein des Noise Boys, puis du groupe techno-punk Grauzone. Son premier album solo paru sous étiquette, Les Chansons bleues (1983) lui attire un succès immédiat, révélant un style particulier où les ordinateurs dominent, influencé par la musique électronique des années 80. En 1986, son premier tube, Two people in a room, de l’album I Tell this Night, lui ouvre les portes de l’Olympia de Paris, où il se produit à guichets fermés. Par la suite, dans une carrière qui s’étale sur plus de 30 ans et qui compte quelque 13 albums chantés en anglais, français et allemand, Stephan Eicher n’a cessé de naviguer entre l’électro de ses débuts et des incursions vers le classique (My Place, 1989), la musique du monde (1000 vies, 1996), le rock (Taxi Europea, 2003) ou encore la chanson intimiste (Eldorado, 2007). En 1989, l’album My Space marque le début sa longue et fructueuse collaboration avec le romancier Philippe Djian, qui signe les textes de ses albums successifs, des célébrissimes Engelberg (1991) et Carcassonne (1993) à L’envolée, son dernier (2012).

Bobby Bazini

Bobby Bazini

BOBBY BAZINI.
26 février, 20 h, Métropolis.

Né en 1989 à Mont-Laurier, Bobby Bazini grandit dans une famille de musiciens country où on l'encourage à chanter et à jouer de la guitare. À l'adolescence, il découvre la collection de disques de sa grand-mère et s'arrête sur Johnny Cash, artiste qui deviendra pour lui une grande influence. Découvertes par un animateur de radio locale, sa voix étonnante et ses chansons font des vagues et impressionnent les grands joueurs de l'industrie du disque. La consécration arrive rapidement et les invitations abondent. Un premier extrait, I Wonder, voit le jour en 2008 et connait un succès sur les radios partout au Canada. En 2009, le jeune musicien lance Better in Time, un premier album très attendu, qui lui vaut une certification platine et un Félix. Cinq ans plus tard, il confie au légendaire réalisateur Larry Klein le soin de l'épauler pour son 2e album, Where I Belong, dont le succès est tout aussi vertigineux : au sommet des palmarès dès sa sortie, disque d’or en l’espace d’un mois, l’artiste se voit confier les rênes d’un grand concert sur la place des Festivals lors de la dernière édition du Festival International de Jazz de Montréal et aligne depuis les concerts à guichets fermés. À 25 ans, il est le plus jeune coprésident d’honneur de l’histoire du festival.

AFFICHER :

Evénéments par série :

chercher

Evénéments par salle :

chercher

Mon horaire personnalisé

Préparez votre calendrier d'activités

Publicité